Des messages pour la paix

Plus de 350 élèves ont participé au concours des Ecoles de la paix : peindre, dessiner, écrire ou chanter des messages de paix pour faire la promotion du vivre-ensemble. Un succès qui ne restera pas sans suite : expositions, livret pédagogique et rencontres sont au programme.

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?

La promotion de la paix est une mission essentielle de l’éducation, particulièrement face à l’actualité la plus récente. Elle fait grandir les individus en favorisant une citoyenneté active et le vivre-ensemble. Dans cette optique, l’Ecole de la paix, association française, s’allie à l’Association tunisienne pour la promotion de l’éducation scolaire (APPES) pour faire la promotion de la paix et de la non-violence auprès des enfants de dix écoles de la circonscription de Gabès, au sud-est de la Tunisie.

Concrètement, comment le projet va-t-il se dérouler ?

Le concours a été présenté à 35 enseignants et à une dizaine de conseillers pédagogiques et inspecteur de l’éducation. A cette occasion, ils ont été sensibilisés aux outils de promotion de la paix. Une quinzaine de classe de la région de Gabès a participé au concours et les messages ont ensuite été exposés au CREFOC. Aujourd’hui, de nombreux enseignants de la région demandent à contribuer à ce projet. Il est donc prévu de leur donner les moyens de mener cette action pédagogique avec leurs élèves : dix animateurs seront formés à la promotion de la paix par des techniques d’éducation non-formelle. APPES souhaite également produire un livret pour diffuser ces messages dans les écoles et organiser des rencontres entre des classes tunisiennes et françaises pour échanger sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.