Terminer les travaux de l’école de Myo Soe

Comme beaucoup d’écoles au Myanmar, celle de Myo Soe n’a pas été achevée. Elle accueille tout de même les élèves dont les classes ne sont pas séparées et qui travaillent sur un sol en terre. Après y avoir aménagé des sanitaires, Partenaires veut finaliser les travaux pour garantir des conditions de scolarisation décentes et adéquates.

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?

L’école doit pouvoir accueillir tous les enfants en toute sécurité et en leur offrant les meilleures conditions d’apprentissage : une chaise et une table pour chacun, de la lumière, une atmosphère favorable à l’écoute et à la concentration… A Myo Soe, seule école secondaire de la région, il est essentiel de finaliser les travaux pour que chaque salle de classe soit séparée et que les enfants ne soient pas distraits par les récitations de leurs camarades. La rénovation du sol est quant à elle nécessaire pour préserver l’hygiène des élèves.

Concrètement, comment le projet va-t-il se dérouler ?

Partenaires intervient dans le département de Myaing depuis janvier 2014, notamment sur un projet d’hygiène et d’accès à l’eau dans les écoles. Plusieurs initiatives ont été soutenues par « Pas d’Education, Pas d’Avenir ! » pour rénover des bâtiments ou aménager des classes. A chaque fois, le projet naît de la concertation avec les instituteurs et l’ensemble de la communauté villageoise qui ont à charge la construction ou l’entretien des écoles. A Mye Soe, la priorité identifiée avec eux est de finir les cloisons de séparation entre les classes et de daller le sol. Ce sont 489 enfants et 15 enseignants qui seront bénéficiaires de ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.