Un jour, un projet: enrichir une bibliothèque et des coins lecture à Dagana, au Sénégal !

Dans le cadre de la campagne « Pas d’Education, pas d’Avenir », la Ligue de l’Enseignement et Solidarité Laïque vous présentent 25 projets novateurs, et qui favorisent l’éducation de toutes et tous autour du monde.

Aujourd’hui, le projet présenté est celui de l’association ASEM, au Sénégal !

L’Association Sénégalaise de l’Ecole Moderne (ASEM) oeuvre depuis 1987 pour l’amélioration de la qualité de l’éducation au Sénégal. L’association a permis la création de l’école Célestin Freinet (en partenariat avec l’association française Réunion-Dagana), d’un centre de formation, et l’ouverture de très nombreuses formations.
L’association essaye également de construire des correspondances interscolaires internationales entre la France et le Sénégal, ainsi que des partenariats éducatifs.

Au nord du Sénégal, dans le quartier défavorisé de Diamagueune à Dagana, on espère lire et faire lire aux jeunes, pour les initier à la lecture et donc à l’apprentissage, dans 15 écoles différentes.

Les objectifs du projet

Ce projet veut en premier lieu enrichir la bibliothèque de l’école Célestin Freinet, pour que celle-ci devienne un véritable Centre de Ressources et de formation pour les enseignants de la région. Egalement, le projet veut doter 15 classes supplémentaires de coins lecture dans les écoles environnantes: par ces coins lecture, les élèves disposeront de plus de ressources pédagogiques et auront aisément accès à la lecture.
Ce projet veut également former les enseignants à l’initiation à la lecture dans leurs classes, pour que les livres deviennent des appuis pédagogiques importants pour valider les acquis des élèves.

                   

En quoi ce projet contribue à l’éducation pour tous ?

Au Sénégal, il a été constaté que 25 à 75 % des enfants à l’école primaire lisent peu. Il s’agit pourtant d’un volet essentiel àl’apprentissage ua primaire et à l’éducation au niveau secondaire.
Par ce projet, les enfants du quartier défavorisé de Diamagueune auront accès à de nombreux livres, qui leur donneront le goût de la lecture et de l’apprentissage par les livres. En dotant les classes de coins de lecture, ce projet veut familiariser puis pérenniser l’accès à la lecture dans ce quartier de la ville de Dagana.
De plus, ce projet s’inscrit dans une dynamique de long terme. En outre, si les coins de lecture seront d’abord ouverts dans les écoles de l’ASEM (voir description de l’association ci-dessous), l’objectif à moyen et long terme est d’ouvrir des coins de lecture dans plusieurs autres écoles de la ville et de la région.

                 


Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Cliquez ici pour contribuer ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.