Une cyberpirogue sur le lac de Nokoué

Le lac de Nokoué isole une partie de la région des infrastructures culturelles. C’est lui aussi qui apportera la solution : grâce à sa cyberpirogue, l’association Grand Lieu/Nokoué va à la rencontre de deux collèges pour sensibiliser les élèves à l’informatique et leur donner accès à la documentation et à la communication en ligne.

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?

Comme en France, les compétences informatiques sont nécessaires au Bénin pour entrer sur le marché de l’emploi. C’est également un outil essentiel pour la recherche documentaire ainsi que pour la communication. Pour développer les accès à ce service, l’association Grand Lieu/Nokoué a ouvert un cybercentre à Sô-Tchanhoué avec 30 ordinateurs et du personnel formé pour accompagner les élèves qui s’y rendent. Mais deux collèges de la région sont isolés dans une zone lacustre et privés d’électricité. Grâce à la cyberpirogue, c’est l’informatique qui ira à eux pour les introduire à la bureautique et leur donner accès aux encyclopédies en ligne et aux mails.

Concrètement, comment le projet va-t-il se dérouler ?

Les fonds récoltés financeront la construction de la pirogue, qui se fera sur place pour développer l’économie locale. Comme les pirogues traditionnelles de la région, elle fera 6 mètres de long et sera couverte. Pour limiter la consommation de carburant et fournir l’électricité des ordinateurs, des panneaux solaires seront installés sur le toit. Il est prévu de l’équiper de 12 postes portables, achetés en seconde main en France ou neufs sur place si les moyens le permettent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.