Une meilleure école pour les élèves de Boulmontougou

Dans la commune rurale de Kantchari, à l’est du Burkina Faso, villages et hameaux sont très éloignés et les routes qui les séparent sont souvent impraticables. Chacun a donc besoin de son école pour accueillir ses enfants. A Boulmontougou, elle est en très mauvais état et demande à être rénovée.

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?

Kantchari est une commune rurale dont les principales activités sont l’agriculture et l’élevage. Située sur la route qui relie Niamey à Ouagadougou, elle tient également un poste de douane grâce auquel s’est développé le commerce. En apprenant à compter, les enfants de la région peuvent exercer cette profession et sortir de la pauvreté. L’école leur apprend également le français, langue officielle au Burkina Faso, qui leur permet d’accéder à la citoyenneté. Pour les filles, c’est un levier d’émancipation : elles sont mariées moins jeunes, utilisent une contraception et accèdent à un métier. Enfin, la construction ou la réhabilitation d’une école est souvent accompagnée de l’aménagement de latrines qui contribuent à l’assainissement des lieux et aux pratiques d’hygiène.

Concrètement, comment le projet va-t-il se dérouler ?

Les Amis de Kantchari travaillent pour les écoles primaires de la région depuis 2010. Neuf écoles ont été construites par leurs soins sur la commune. Chaque fois, les travaux sont effectués avec l’accord du Ministère de l’Education Nationale du Burkina Faso et les autorités locales afin de définir les priorités en termes de besoins éducatifs et d’assurer qu’il y aura des enseignants dans les nouvelles écoles. Le terrain est choisi en concertation avec les associations de parents d’élèves. A Boulmontougou, qui fait partie d’un cycle de trois ans de projet, il s’agira de rénover l’école pour qu’elle accueille de nouveaux élèves. La Municipalité s’est engagée à financer une partie des opérations et à assurer une campagne de sensibilisation auprès des familles sur l’importance de l’éducation pour optimiser la scolarisation des enfants du village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.