Une salle d’alphabétisation dans la campagne

60 ethnies, 60 langues différentes : face à cette réalité, le français, langue officielle, apparaît comme fédératrice. Pour les adultes burkinabés, dont la plupart ne sont jamais allés à l’école, l’alphabétisation représente un besoin et une nécessité pour créer du lien et de la cohésion, participer à la vie sociale et politique du pays.

En quoi ce projet contribue-t-il à l’éducation pour tous ?

L’écrit, vraiment nécessaire ? Oui ! Même en zone rurale éloignée, l’illettrisme a des conséquences : comment gérer son administratif ? comment la scolarité de ses enfants et en comprendre les enjeux ? comment défendre ses droits ? Au Burkina Faso, seuls 20 % des adultes savent lire et écrire. Aménager mes conditions favorables à leur alphabétisation leur permet de s’investir dans la vie sociale et politique de leur pays mais surtout de suivre et d’accompagner l’éducation de leurs enfants, qui auront alors de meilleures chances d’achever leur scolarité. Enfin, l’apprentissage du français fait le lien entre les 60 ethnies du pays qui ont toutes une langue différente.

Concrètement, comment le projet va-t-il se dérouler ?

Education, Partage et Santé pour l’Avenir (EPSA) intervient dans le village de Lablango depuis trois ans. L’association a d’abord construit une salle de classe, puis une cuisine dans l’école afin de garantir la venue des élèves. Une démarche de sensibilisation au droit à l’éducation a été mise en place. Aujourd’hui, les adultes sont eux-mêmes demandeurs : il s’agit donc d’aménager une classe pour leur apprendre à lire et à écrire. Les fonds récoltés permettront à EPSA de financer le matériel de construction et d’envoyer 15 jeunes sur ce chantier solidaire, où ils travailleront aux côtés des maçons et artisans locaux. Une fois la nouvelle salle construite, les cours seront donnés par les professeurs du village, qui ont su gagné la confiance des habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.